COMMISSION DU DEVELOPPEMENT DURABLE


Cette nouvelle commission a vu le jour début 2016. Ses centres d'intérêts sont l'économie, l'écologie, la santé et l'environnement.


Nous sommes la première commune de Dordogne à s'engager autours du développement durable. Cette commission a pour ambition l'amélioration des choix de consommation de la municipalité. Par exemple, un diagnostic « déchets » est prévu avec le SMD3 ; une réflexion va s'engager sur un nettoyage plus écologique des locaux (pour des gains en terme de coût financier mais aussi pour la santé et l'environnement) ; la mise en place de « pots zéro déchets », une amélioration de la gestion écologique des espaces verts tendant vers le « zéro pesticide » …

Cette commission, composée d'élus municipaux est (comme l'ensemble des autres commissions municipales) ouverte à toutes les bonnes volontés ! N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions, participer aux réunions, vous impliquer dans un projet...

 

Le saviez vous ?

  • Les pesticides seront interdits dans les jardins dès 2019.
  • Le 22 juillet 2015, l'Assemblée Nationale a adopté la Loi de transition énergétique pour la croissance verte qui interdit l'utilisation de produits phytosanitaires par les particuliers à partir de 2019.
  • Les pesticides interdits dans les espaces publics dès 2017 pour les collectivités territoriales, les établissements publics, sur les voiries, dans les espaces verts, forêts et promenades ouverts au public.
  • Ces dispositions vont dans le sens des accords de la COP21.

 

Peut-on être sanctionné pour abandon de déchets dans la rue ?

 

OUI, il est interdit de déposer, abandonner, jeter ou déverser ses déchets sur la voie publique. Depuis le 26 mars 2015, l'amende maximale encourue est passée de 150 à 450 euros.

 

Tous types de déchets sont concernés: poubelles, mégots de cigarettes, sacs plastiques, déjections (humaines ou canines), matériaux (tôles, bois, ciment, ...), liquides insalubres...

 

Si l'auteur de la contravention est verbalisé sur place, une amende forfaitaire est prévue: 68€ si le paiement s'effectue sur le champ ou dans les 45 jours; 180€ au-delà de ce délai. En cas de non-paiement ou si la personne conteste l'amende, le juge peut condamner le contrevenant au paiement d'une amende pouvant aller jusqu'à 450€.

 

A noter: l'abandon d'une épave est puni de 1500€ d'amende, tout comme l’abandon de déchets transportés à l'aide d'un véhicule.

 

Mauvaise herbe... ou pas!

 


Le terme de "mauvaises herbes" est un terme donné à la flore spontanée qui a tendance à pousser là où on ne le souhaite pas et qui est considérée comme indésirable.

 

Certaines de ces plantes spontanées sont assez mal connues, mais elles possèdent de réelles qualités et ont un rôle important dans l’écosystème : participation à la biodiversité et à la réduction du ruissellement, attirance de certains insectes et rôle indispensable pour la pollinisation, amélioration des composts, rôle d’indicateur de la nature du sol…

 

 

 

 

ZOOM sur le PISSENLIT « Taraxacum officinale »  

Vivace de 5 à 40cm renfermant un latex blanc. Floraison : mars à octobre.

 

À déguster :

  • Racine : en purée ou grillée (substitut du café)
  • Feuilles : en salade ou en soupe.
  • Boutons floraux : se conserve dans du vinaigre pour remplacer les câpres.
  • Fleurs : très mellifères, on peut les utiliser pour la confection d’alcools, de miel ou de confitures.
  • Vertus : Stimule la sécrétion de bile. Soulage le foie. Efficace contre le cholestérol. Laxatif, diurétique, il purifie le sang. Riche en vitamines A, B, C, PP, en calcium, en fer et en potassium .

Si toutefois ces plantes vous dérangent dans vos cultures pour des raisons de concurrence avec vos plantes ou pour des raisons esthétiques, il existe quelques recettes simples pour les éliminer.
 
Eau de cuisson de pommes de terre :
Utilisez l'eau de cuisson des pommes de terre (ou encore des pâtes), et versez-la encore bouillante (avec toutes les précautions nécessaires) sur vos indésirables. Le résultat est radical ! Cette méthode est très utile pour éliminer les herbes entre les dallages.

Purin d'ortie concentré :
Préparez un purin d'orties concentré à base de 2 kg d'orties pour 10 litres d'eau. Taillez les feuilles en fines lamelles et laissez macérer une semaine si la température avoisine les 18°C. Laissez macérer jusqu'à ce que plus aucune bulle ne se forme dans le liquide. Après filtration, versez-le pur sur vos mauvaises herbes pour les détruire.

Astuce : vous pourrez garder les résidus recueillis lors de la filtration et les ajouter à votre tas de compost, ils constitueront un très bon accélérateur de décomposition de la matière.
 

Malin : Pour économiser de l'eau au quotidien, placez une petite bouteille de 25cl remplie d'eau ou de sable dans le réservoir de la chasse d'eau de vos toilettes !